Actualités

RCTP – Plein jeu à Lorgues…

Pour entamer cette saison 2015/2016, le RCTP s’est déplacé à l’extérieur pour défendre les couleurs de l’Eglise universelle et accessoirement les siennes : Lorgues a joué juste et le RCTP s’est incliné (héroïquement comme toujours) 5 essais à 1, défaite qui clôt une période faste de près de 5 mois sans perdre en match officiel.

Le RCTP s’est pourtant présenté dans les meilleures conditions avec 22 joueurs de tout le Var ayant répondu présent pour enflammer le début de saison, une bonne préparation physique menée par le nouveau coach de l’équipe, « coach Foucauld », un terrain en parfait état (bravo aux jardiniers de Lorgues) et une grande envie d’en découdre… qui a duré jusqu’à l’entrée sur le terrain, où le spectacle des avants de Lorgues en train de s’entrainer a motivé les troupes pour redoubler d’effort sur l’échauffement. Nous apprenons rapidement que ce n’est pas une équipe que nous allons devoir affronter, mais 3, sur 3 tiers temps de 20 minutes : une équipe loisir, une équipe junior et l’équipe des seniors de Lorgues. Heureusement le curé de la paroisse de Lorgues avait eu vent de l’affrontement et avait mobilisé ses paroissiens pour soutenir le RCTP, et quelques pancartes « Allez les prêtres ! » se dressaient déjà dans les tribunes pour soutenir le XV de la Castille pour ce choc. Après le traditionnel apprentissage rappel des combinaisons pour les avants et les arrières, la compo, et l’exhortation du coach, le RCTP a chanté son traditionnel haka et béni le match par une courte et virile prière.

Bon coup de pied d’engagement, le RCTP s’élance contre l’équipe des seniors, la plus difficile. Après 5 bonnes premières minutes du XV de la Castille, Lorgues prend les rênes du match et impose son rythme. Les centres du RCTP ont du mal à trouver leurs marques, commettent beaucoup de fautes de main (oui mais le ballon était glissant) et n’arrivent pas à créer du jeu pour prendre de vitesse la compacte ligne lorgienne. Malgré une grande ténacité des avants (la mêlée n’a jamais été enfoncée) et beaucoup d’engagement (un taux de 3 plaquages par minute pour certains joueurs), c’est logiquement que Lorgues inscrit ses premiers essais en usant de la subtile combinaison dite du « débordement par le centre ».

Le deuxième tiers temps est aussi largement dominé par Lorgues. C’est au 3° tiers temps (contre une nouvelle équipe !) que le RCTP trouve les ressources physiques et morales pour répondre à Lorgues : l’entrée tactique de Martin en 12 (le 12 c’est entre le 10 et le 13 Martin !) apporte de la fraicheur et du talent, excellente opération de coaching, puisque c’est le jeune propédeute qui finit par aplatir en terre promise après un gros travail des avants et une percée d’Alex qui le décale sur un habile main à main. Juste après cet essai, un joueur de Lorgues prend un KO dans un ruck, ses coéquipiers lui posent des questions pour voir si tout va bien, « on est où ? » « à Lorgues », « on joue contre qui » « euh… p*** c’est un curé qui m’a fait ça !! ». Autre événement notable de cette fin de match, une mère de famille supportrice hurlant sur Hugues qui s’apprêtait à plaquer son vis-à-vis : « touche pas à mon fils ! ».

Ce dernier tiers temps se solde par un nul 1-1, portant le résultat final du match à 5-1. Un score qui ne reflète évidemment pas la différence de niveau sur le terrain entre les deux équipes mais qui a le mérite de laisser au XV de la Castille une certaine marge de progression.

Une fin de match marquée par un douloureux accident : Félix, se jetant une fois de plus pour stopper les avants rouge, se fracture le tibia. Le match se termine par l’évacuation de notre fidèle numéro 1 (le joueur le plus capé) sur une civière; il est sorti récemment de l’hôpital mais est encore bien gêné par cette mauvaise fracture, nous le confions à vos prières.

Après un premier apéro au stade, un second apéro nous attendait au restau pour faire passer l’amer gout de la défaite et nous avons partagé là-bas avec nos adversaires le 4° tiers temps (parce que 3° mi temps dans notre contexte ça ne signifie plus grand chose), avant de reprendre la route.

Une mention spéciale au curé de Lorgues qui nous a accompagné jusqu’au restau et nous a présenté quelques paroissiens de l’équipe de Lorgues.

Prochaine rencontre du RCTP en décembre : Inch’Allah !

Hommes du match : les gros.

Jean D.

 LOGO RCTP - plus foncé

Le séminaire a besoin de parrains/marraines

pour soutenir les séminaristes dans leur formation.
Parrainez-les !

Votre navigateur est obsolète. Merci de le mettre à jour pour visiter ce site correctement. Mettre à jour aujourd'hui !