Un père spirituel, pourquoi ?

quel-chemin« Moi, je n’ai besoin de personne : je connais le chemin. Je peux y arriver tout seul… »

- Pourquoi avoir recours à la direction spirituelle ?

Serais-tu assez fou pour te lancer à l’assaut de l’Everest tout seul ? Tu peux avoir une très bonne condition physique et tout l’équipement dernier cri… Si tu ne connais pas la haute montagne, tu as intérêt à te faire accompagner d’un bon guide ! Dans ce genre d’aventure, la présomption est souvent mortifère… Or la montagne de Dieu est des plus ardues à cause de l’Ennemi. Sans guide, tu as toutes les chances de te fourvoyer !

L’Église recommande depuis toujours aux chrétiens qui désirent avancer dans leur cheminement d’avoir recours à un directeur spirituel. Étant donné que nul n’est bon juge de soi-même, Dieu utilise vraiment ce moyen pour te guider et te parler.

- Qui intervient ?

La direction spirituelle est une rencontre à trois personnes : toi, ton directeur spirituel… et l’Esprit Saint ! C’est d’ailleurs ce dernier qui est le vrai protagoniste de la rencontre : c’est pourquoi il est important de l’invoquer au début de tes entretiens pour lui demander la grâce de la docilité. Soyons des Marie et non des Zacharie. La première a une attitude intérieure d’abandon et de confiance en l’Esprit Saint, le second de retenue et de défiance.

- But de la direction spirituelle

Ta sainteté, rien de moins que cela ! C’est à toi de faire le premier pas, de prendre la décision de lutter pour y arriver. Ensuite, rappelle-toi que lorsqu’une âme fait un pas vers Dieu, Lui en fait 100. N’aies donc pas peur d’avoir un grand idéal.

Dieu a crée l’homme à son image, lui donnant ainsi avec la liberté la capacité de Le connaître et de L’aimer. Cette initiative librement prise par Dieu exige la même liberté dans ta réponse. En effet, c’est libre que l’âme peut aimer et entrer en dialogue avec Dieu. Or, si tu veux connaître et aimer Dieu d’avantage chaque jour, il te faut Lui être fidèle. C’est justement ce à quoi tend la direction spirituelle : te donner les bons moyens pour grandir dans la vie spirituelle.

- Attitudes sine qua non : sincérité, humilité et docilité

Tu dois bien comprendre que ton directeur ou père spirituel, ne gagne rien. Il est là pour t’aider, t’écouter et en aucun cas pour prendre des décisions à ta place. C’est le médecin de ton âme : si tu ne lui dis pas sincèrement tes difficultés et tes doutes… il ne pourra ni les deviner, ni t’aider.

Cette sincérité se traduit aussi par la mise en pratique des conseils que ton père spirituel te donne. N’est-ce pas pour les recevoir que tu vas lui parler ? Car la docilité est l’expression pratique de la foi.

Concluons avec cette citation de saint Antoine Le Grand, nommé aussi saint Antoine d’Égypte, (né vers 251 – mort vers 356) : « je connais des moines qui sont tombés après un dur labeur et ont glissé dans la folie parce qu’ils se fiaient à leurs propres efforts » (Apophtegmes des Pères du désert, collection alphabétique, PG 65).

Oui, la direction spirituelle est plus que nécessaire pour gravir cette montagne de Dieu : prions donc l’Esprit Saint pour qu’Il permette à chacun de trouver l’aide qui lui sera nécessaire !

Le séminaire a besoin de parrains/marraines

pour soutenir les séminaristes dans leur formation.
Parrainez-les !

Votre navigateur est obsolète. Merci de le mettre à jour pour visiter ce site correctement. Mettre à jour aujourd'hui !