Actualités

Pourquoi fête-t-on la nouvelle année ?

Au séminaire, comme partout ailleurs, il est de coutume de se souhaiter la nouvelle année. Mais au fond, n’est-ce pas se rallier aux tactiques commerciales et consuméristes que d’adopter une telle démarche ? Non, et surtout en raison de l’Incarnation : « notre Dieu s’est fait homme » dit St Athanase, il est entré dans l’histoire, et a de cette manière sanctifié le temps. C’est du reste tout ce que nous signifie le cycle multiséculaire de l’année liturgique : nous orientons notre temps, notre année, vers le Seigneur. Alors nous pouvons participer au mystère de l’Incarnation en sanctifiant nous aussi notre temps ; et c’est là ce que nous faisons en nous souhaitant une bonne et sainte année !

A cet effet, notre évêque est venu nous souhaiter ses meilleurs vœux. En quelques mots, il nous exhortait en lien avec la lecture du jour à devenir de nouveaux Samuel, à actualiser cette parole que nous, prêtres et séminaristes du diocèse de Fréjus-Toulon, pouvons faire nôtre : « Parle, Seigneur, ton serviteur écoute » (1 S 3).

Henri Gilliot


Photo : Messe votive à l’Esprit Saint avec les vœux de l’Évêque au clergé à La Castille


Le séminaire a besoin de parrains/marraines

pour soutenir les séminaristes dans leur formation.
Parrainez-les !

Votre navigateur est obsolète. Merci de le mettre à jour pour visiter ce site correctement. Mettre à jour aujourd'hui !